Thomas commence ses études en graphisme à Lyon puis sort diplômé des Gobelins en photographie.

« Je travaille autour du portrait et de la nature morte, je suis très intéressé par l’hybridité des matières et des formes dans l’image. »

Sans titre.png

Il sent d’abord sa fiole sur des buvards, puis à même le flacon et enfin la partage avec ses proches. Pour lui, sa fiole semble peindre « une ballade en foret au début de l’automne après une grosse tempête. ». Il s’arme alors de son objectif et de son mac pour un photomontage numérique qui fait échos aux facettes de cette matière première.

« J’ai hélas peu d’odorat et ce sont souvent des odeurs fortes qui me touchent et me plaisent. »

Actuellement, il crée à quatre mains un projet « Uniques » avec le graphiste Axel Benassis. Une série photo de nature-morte imprimée en risographie.

Ce travail sera exposé en Novembre à la boutique We are Paris dans le 18e et ensuite à la médiathèque d’Angoulême au printemps 2017 pour le festival Quai du Polar.